Paroles parade 1,2

Portées par La Nef, manufacture d’utopies, Jean-Louis Heckel, Rodolphe Serres, nous avons démarré le projet Paroles Parades en rencontrant Chloé Delaporte, professeure de français au collège JJ Rousseau du Pré Saint-Gervais, mais aussi biographe, et Raphaële Rieunier, professeure d’histoire et géographie. Nous concoctons à 10 mains un projet autour de l’écriture, la mise en forme graphique et plastique et l’expression théâtrale.

Le point de départ du projet, c’est « 22 : placards ! », le livre objet de Jacques Rebotier et des éditions ÆNCRAGES & CO. De mordantes affiches manifeste, qui nous entraine sur les voies de ce qui se revendique et se placarde dans la rue.

Étape 1

Expo Global(e) Resistance

Étape 2

Dépliage / présentations

Présentations, questions/réponses, premier dépliage de mots, premier débat sur les questions qu’on aimerait poser à 500 personnes : « Pourquoi les bavures policières? » (la classe plonge dans le sujet et s’enflamme sur la question ouverte à voix basse). Il y a aussi « Est-ce que vous êtes perdus ? » « Quelles sont vos phobies ? »

Dépliages, présentations : Rodolphe est là, présente la Nef, écrit. Je raconte mon travail d’artiste « à la manœuvre » (je garde bien précieusement le mot offert là).

Présentation des placards et de quelques références :

Jacques Villeglé, affiches déchirées, alphabet, citations de trottoir