Susn / Play house

Susn, de Herbert Achternbusch

Portrait d’une femme en quatre tableaux. Susn à 17 ans, séduisant le curé de son village avec une confession débordante. Susn à 26 ans, étudiante qui rêve de vivre comme une artiste en ville pour échapper à une enfance traumatisante. Susn à 34 ans, malheureuse auprès d’un écrivain qui la renie dès qu’elle pense différemment ou veut agir librement. Et enfin Susn à 46 ans, désespérée, cherchant de nouveau la consolation dans l’église. Achternbusch (auteur bavarrois donc déprimé) voulait que chaque tableau soit joué par une comédienne différente.Play House, de Martin CrimpPièce courte, inédite, la dernière en date de notre anglais préféré. Un jeune couple vient d’emménager dans un appartement très modeste. Crimp raconte leur quotidien en treize scènes très brèves, et leur lutte pour que l’amour ne disparaisse pas.

Lecture dirigée par : Rémy Barché

Comédiens-Lecteurs : Marianne Benne, Aurélie Cohen, Xavier Delcourt, Sarah Gautré, Maxime Kerzanet, Aurélie Vilette.

J’interprète Susn à 45 ans. Divagations alcoolisées d’une femme mangée par un quotidien épuisant, une culpabilité latente, un ancien amour omniprésent. Comment trouver l’humour d’un personnage dans la déchéance. Comment donner à voir aussi bien cette déchéance que ses sursauts de vie, sa trivialité comme sa prière.

Petit ABC D’humour noir

L’Allais le plus retournant, l’Alyn le plus cynique,
le Bassiak le plus raide, le Bettencourt le plus sadique,
le Cami le plus absurde, le Chavée le plus sournois, le Coluche le plus rosse,
le Desproges le plus acide, le Devos le plus poilant,
le Lapointe le plus piquant, le Michaux le plus méchant, le Mouton le plus saignant,
le Parent le plus court, le Rollinat le plus rosse, le Tarkos le plus parfumé,

en smoking, dialogues et chansons,

Lundi 26 mars 2012 à 21h00

Avec :
Xavier Delcourt,  Jean-Christian Grinevald, Nina Jambrina,
Philippe Lemaire, Élise Pradinas, Aurélie Vilette, Clémence Weil

Lecture dirigée par Aurélie Vilette

au bar restaurant La Pelouse,
86, rue Botzaris, 75019 Paris

l’Amour de Phèdre

de Sarah Kane, lecture à La Pelouse, dans le cadre des Lectures du Lundi, le 21 novembre 2011

Phèdre, mère de Strophe, aime Hyppolyte, son beau-fils. Strophe aussi. “C’est la cata, Strophe” dira Hippolyte.
Sarah Cane parlait de la pièce comme de sa comédie. On rit, oui, mais tout à fait jaune. Hyppolyte est un cynique désespéré, qui pense avoir épuisé tout ce qu’il y avait à vivre. Tout le monde l’aime, il ne peut croire à rien. Mal d’un monde en déliquescence semble dire Sarah Kane qui propose dans l’amour sacrifice de Phèdre une rédemption possible.

Comédiens-lecteurs : Clara Chabalier, Jean-Christian Grinewald, Clémence Laboureau, Alexandre Pallu, Françoise Viallon Murphy

Direction : Aurélie Vilette

Description de l’omme

de Jacques Rebotier

Le 23 Mai 2011 à 21h00
“Description de l’omme » est une encyclopédie médiévale
écrite au vingt-deuxième siècle par un papillon, ou une grenouille.
« Anatomie, sang, passions, parole, organisation sociale, religion,
moyens de production et de reproduction,
sexe(s), monnaie, arts, hunivers, tout y passe, et en revue.
Tout est tenu dans le désordre lacunaire du monde.
Tout s’explique : il y a des boules, et il y a des trous.”

J’ai été conquise par l’écriture (et les spectacles) de Jacques Rebotier.
Par sa manière décapante, hilarante et pas du tout sérieuse
de nous parler de nous les humains pas drôles.
On rit jaune, vert et rouge. On sourit aux mots choisis.
On boit du petit lait. On déguste.
À découvrir et partager sans modération.

Lecture dirigée par :
Aurélie Vilette

Comédiens-Lecteurs :
Marion Amiaud, Renault Baillet, Julia Brodier,
Clara Chabalier, Sarkaw Gorany, Clémence Laboureau,
Dominique Levrier, Christelle Satti